Comment poser une pierre naturelle

Il existe différentes façons de poser une pierre.

 

  • Sur plots
  • Sur sable
  • Pose collée
  • Pose agrafée

 

Conseils de pose suivant DTU 52.1 / DTU 52.2 – NORMES XPB10.601

 

La pierre est un matériau naturel qui présente des variations de couleurs, de veinages, et de textures.

 

Les particularités naturelles telles que veines cristallines, verriers,  géodes, coquilles, nœuds, crapauds, strates, pointes de rouille, font partie du charme de la pierre naturelle, et ne peuvent être considérés comme motif de refus, ni donner lieu à une réduction de prix.

 

Nous recommandons de mélanger soigneusement les dalles entre elles avant la pose en vérifiant toutes les nuances de l’arrivage et en travaillant avec au minimum trois caisses ouvertes afin d’obtenir un résultat harmonieux, et de bien vérifier les calibres des pierres à l’arrivage surtout en cas de pose de combinaisons de différents formats.

 

Certains liants (ciment, mortier, chaux…) peuvent tâcher la pierre.  Un essai préalable sur la pierre permettra de vérifier la neutralité.

Nous déconseillons fortement l’utilisation de mortiers gris ou à base de ciment gris et de sable non lavé.

 

La pierre ne doit pas être mouillée avant la pose.

 

Une coupure de capillarité et désolidarisation est nécessaire entre le support et le mortier de pose (film polyane).

 

Un drainage est obligatoire pour l’extérieur entre le béton brut et la chape maigre (type natte Schlüter), ainsi qu’une pente minium de 2 cm au mètre.

 

Les surfaces supérieures à 24 m2 et les longueurs supérieures à 4 mètres doivent être fractionnées pour un joint souple ; celui-ci doit être positionné en concordance avec le joint de dilatation du support.

 

Les joints périphériques doivent être laissés libres et éventuellement recouverts d’une plinthe.

 

Les angles de maisons, avancées de béton, etc… doivent être prolongés par un joint de rupture.

 

En cas de pose à la colle, celle-ci doit être flex (souple) blanche ; le joint doit être également souple et non renforcé par des matériaux durs ou lourds (quartz, sable…)

 

Pour les grands formats ou pose sur façade, vous référer aux DTU en vigueur.

 

Après pose, le dallage ne doit être ni arrosé, ni couvert par une protection empêchant le séchage.

 

Il ne faut jamais poser de pierres à l’extérieur par temps de gel.

 

Le traitement hydrofuge et bouche-pores est applicable suivant les conditions de pose et caractéristiques de la pierre (voir fiche fabricant du traitement).

 

Pour la pose à l’extérieur, un joint minimum de 4.5 mm entre dalles est obligatoire.

 

Pour toutes les autres questions spécifiques, merci de bien vouloir consulter la DTU 52.2 pose collée, et la DTU 52.1 pose scellée.

 

Pour retourner à la rubrique « Conseils et Entretien » cliquez ici

Créa Stone